+ services en département

Accueil > Travail et relations sociales > Santé Sécurité au Travail > Canicule et fortes chaleurs : Protégez-vous !

Canicule et fortes chaleurs : Protégez-vous !

| Publié le 3 juillet 2018 | Dernière mise à jour le 7 novembre 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Employeurs : comment protéger la santé de vos salariés en période de forte chaleur

Tout employeur doit être conscient des risques qu’une chaleur extrême peut avoir sur ses employés : un risque d’épuisement et/ou déshydratation et un risque de coup de chaleur.

Informer et veiller les uns sur les autres

  • Informer tous les salariés des risques, des moyens de préventions ainsi que des signes et symptômes du coup de chaleur ;
  • Inciter les travailleurs à veiller les uns sur les autres pour réagir rapidement en cas d’épuisement ou de déshydratation ;
  • Surveiller la température des locaux
  • Vérifier que les adaptations techniques (stores, aération…) permettant de limiter les effets de la chaleur ont été mises en place et sont fonctionnelles ;
  • Dans les locaux fermés où le personnel est amené à séjourner, l’air doit être renouvelé de façon à éviter les élévations de température, les odeurs désagréables et les condensations (article R. 4222-1 du code du travail) ;
  • Mettre à disposition des moyens utiles de protection et/ou de rafraîchissement : ventilateurs, brumisateurs, humidificateurs, store/volet… ;
  • S’adapter à la forte chaleur et boire de l’eau
  • Adapter les horaires de travail dans la mesure du possible en fonction des heures les plus chaudes ;
  • Organiser des pauses supplémentaires ou plus longues aux heures les plus chaudes ;
  • Mettre à disposition gratuitement de l’eau fraîche et potable.

Dispositions particulières pour les travailleurs en extérieur :
‣ Aménager les postes en extérieur de façon à ce que les travailleurs soient protégés, dans la mesure du possible (article R. 4225-1 du code du travail) comme par exemple des abris, des zones d’ombre, des locaux climatisés à proximité … ; Sur les chantiers du BTP :
‣ Mettre à la disposition des travailleurs au moins 3 litres d’eau par personne et par jour (article R. 4534-143 du code du travail) ;
‣ Prévoir un local permettant l’accueil des travailleurs dans des conditions préservant leur sécurité et leur santé. À défaut d’un tel local, des aménagements de chantier sont nécessaires afin de permettre la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs dans des conditions équivalentes (article R. 4534-142-1 du code du travail)

Salariés : comment vous protéger contre la chaleur !

Se protéger

  • Porter des vêtements légers (en coton de préférence) laissant la sueur s’évaporer et de couleur clair si vous travaillez en extérieur ;
  • Éviter tout contact avec des surfaces métalliques exposées directement au soleil ;
  • Protéger sa tête et ses yeux contre le soleil ;
  • Éteindre le matériel électrique en veille de façon à éliminer toute source de chaleur supplémentaire ;
  • Soyez prudent en cas de prise de médicaments où d’antécédents médicaux.

Se rafraîchir

  • Utiliser un ventilateur et un brumisateur

Boire et manger

  • Boire au minimum un verre d’eau toutes les 15-20 minutes, même lorsqu’on n’a pas soif ;
  • Éviter toute boisson alcoolisée où riche en caféine qui pourrait aggraver une déshydratation ;
  • Faire des repas adaptés aux situations de travail. En effet c’est l’association eau + aliments salés et sucrés qui assure une bonne hydratation.

Limiter les efforts physiques

  • Adapter son rythme de travail selon sa tolérance à la chaleur et organiser son travail sans négliger les règles de sécurité ;
  • Réduire ou différer les efforts physiques intenses et reporter les tâches ardues aux heures les plus fraîches de la journée ;
  • Cesser immédiatement toute activité dès qu’apparaissent des signes de malaise ;
  • Faire cesser toute activité à un collègue présentant des signes d’alerte.

Pour les employeurs et les salariés : signaux d’alerte / Comment reconnaître des signes d’alerte liés à la chaleur

Le coup de chaleur correspond à une élévation de la température du corps au-delà de 40,6 degrés. C’est une urgence vitale et mortelle dans 15 à 25 % des cas.
‣ Maux de tête ;
‣ Sensation de fatigue inhabituelle ;
‣ Importante faiblesse ;
‣ Vertiges, étourdissements ;
‣ Malaise, pertes d’équilibre ;
‣ Désorientation, propos incohérents ;
‣ Somnolence ;
‣ Perte de connaissance ;

Comment gérer la situation : il faut agir RAPIDEMENT et EFFICACEMENT
‣ Alerter les secours en composant le 15 ;
‣ Faire cesser toute activité à la personne ;
‣ Rafraîchir la personne : la transporter à l’ombre ou dans un endroit frais lui asperger le corps d’eau fraîche faire le plus de ventilation possible
‣ Lui donner de l’eau ;
‣ Alerter l’employeur

En savoir plus :

Pour en savoir plus « Canicule info service » 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe) - ouvert de 09h00 à 19h00 du lundi au vendredi.

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics