+ services en département

Accueil > Travail et relations sociales > Inspection du Travail > Lutter contre le travail illégal dans les entreprises du paysage en (...)

Lutter contre le travail illégal dans les entreprises du paysage en Corse

| Publié le 7 juillet 2017 | Dernière mise à jour le 16 novembre 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les entreprises du paysage, regroupent les activités de création et d’entretien des jardins, des espaces verts et terrains de sport mais aussi les activités d’élagage, de débroussaillage, de génie végétal et génie écologique... En région Corse, ce secteur représente environ 280 entreprises et 600 actifs. Il dégage un chiffre d’affaire annuel de 35 millions d’euros. Ce secteur a de plus la particularité de proposer des emplois stables, avec 83% de CDI et 89% de temps pleins.

Cependant, le travail illégal perturbe gravement et met en danger les équilibres économiques et sociaux du secteur du paysage, dominé par de très petites entreprises implantées en zones urbaine et rurale. Le développement de ce travail illégal est incompatible avec la valorisation des métiers et nuit à l’image des entreprises auprès du public.

Pour défendre une concurrence saine sur les marchés, valoriser les métiers du secteur et la qualité des prestations, une convention régionale de lutte contre le travail illégal dans le secteur du paysage en Corse a été signée entre la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi de Corse (DIRECCTE), l’Union Nationale des Entreprises du Paysage en Méditerranée (Unep) et la caisse de Mutualité Sociale Agricole de Corse (MSA) .

La DIRECCTE était représentée par Mme Eliane BERNARDINI, directrice régionale adjointe (à gauche).
L’Unep Méditerranée était représentée par Mme Monique MEUNIER, vice-présidente (au centre).
La caisse de Mutualité Sociale Agricole de Corse était représentée par Mr Pierre ROBIN, directeur général (à droite).

Les principaux objectifs de cette convention sont :

  • Dénoncer les différentes formes de travail illégal et leurs conséquences très néfastes au plan économique et social,
  • Définir des orientations précises pour prévenir et lutter efficacement contre l’ensemble des fraudes au travail et à l’emploi,
  • Informer la clientèle privée, les collectivités territoriales, les élèves et les dispensateurs de formation initiale et continue sur la démarche entreprise avec les pouvoirs publics pour lutter contre le travail illégal,
  • Protéger les salariés qui sont victimes du travail dissimulé et des pratiques de fausse sous-traitance.

Une brochure a été réalisée afin d’informer les clients sur les risques encourus s’ils confient leurs travaux paysagers à un non professionnel.

téléchargez ci-dessous, le communiqué de presse, la convention régionale et le flyer

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics