+ services en département

Accueil > Concurrence et consommation > Actualités Concurrence et Consommation > RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE : FAIRE SES TRAVAUX, SANS TOMBER DANS LE (...)

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE : FAIRE SES TRAVAUX, SANS TOMBER DANS LE PANNEAU

| Publié le 20 novembre 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La rénovation énergétique est un pilier important de l’action gouvernementale pour engager le pays vers la neutralité carbone à l’horizon 2050. En effet, le secteur du bâtiment représente un quart de nos émissions de CO2 et les bénéfices de la rénovation énergétique sont multiples : protection de l’environnement, stimulation de l’emploi local, gains de qualité de vie et pouvoir d’achat.

Le marché de la rénovation énergétique des bâtiments constitue une activité locale, associée à la fabrication des équipements, ainsi qu’à de nombreux emplois chez les professionnels et artisans de la filière, pour la distribution, la pose et l’installation des isolants et équipements dans des logements existants, et plus généralement l’ensemble des interventions liées à la rénovation énergétique.

Chaque année plus d’un million de ménages engagent des travaux de rénovation énergétique. Face à ce volume important de travaux et afin de préserver la confiance des Français dans les travaux de rénovation énergétique, il est nécessaire de s’assurer de leur qualité, en effectuant des contrôles réguliers.

Ainsi, la quasi-totalité des aides de l’État est désormais conditionnée au fait que l’entreprise qui réalise les travaux détienne le label « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE).

L’accompagnement des ménages par des professionnels de confiance dans ces travaux, permet de limiter les risques.

Si elle est marginale, la fraude dans ce domaine est réelle. Elle passe notamment par des pratiques frauduleuses ou abusives comme le démarchage agressif des consommateurs, par téléphone ou à domicile, ainsi que par des pratiques commerciales trompeuses voire l’usurpation des signes distinctifs des services publics et du label RGE.

Chaque cas de fraude est un cas de trop, qui nuit à la crédibilité de la vaste majorité de la filière qui travaille avec sérieux.
De même, il faut aussi, avant tout, protéger le consommateur.

Pour cette raison, la DGCCRF engage une vaste campagne de lutte contre la fraude dans la rénovation des logements.

Retrouvez ci-dessous les bons réflexes à avoir lorsque vous engagez des travaux de rénovation thermique ainsi que des conseils pour "faire vos travaux sans tomber dans le panneau".

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics